Energies renouvellables

Sont classées dans la catégorie des énergies renouvelables (EnR), toutes les énergies que la nature constitue ou reconstitue plus rapidement que l'Homme ne les utilise. Elles peuvent ainsi être considérées comme inépuisables à l'échelle du temps humain.

Différents types d’énergies renouvelables : exemples

Il existe deux principales sources naturelles d'énergie renouvelable : le Soleil et la Terre.

L'énergie solaire (thermique, thermodynamique ou photovoltaïque) est bien inépuisable à l'échelle des temps humains, de même que les énergies qui en dérivent :

La géodynamique interne de la Terre, quant à elle, nous procure une chaleur produite en interne et qui peut être récupérée en surface (énergie géothermique, ou géothermie).

Enfin, le phénomène de gravité nous assure une production d'énergie marémotrice.

BIOMASSE

Les gisements issus de la filière bois


La France est composée de 28% de surface forestière et est le troisième pays forestier de l’Europe des 25.

Ces gisements comprennent :

  • les produits connexes de l’industrie du bois (copeaux, sciures, écorces, …)
  • les produits issus du gisement forestier (bois bûche, plaquettes forestières, billons, rondins)

Qu'est-ce-que la biomasse?

Le terme « biomasse » désigne l’ensemble de la matière organique d’origine végétale ou animale (bois, déchets végétaux, algues,…) pouvant devenir source d’énergie par combustion.

(28 octobre 2010 - site www.developpement-durable.gouv.fr)

La biomasse constitue la première source d’énergies renouvelables produites en France devant l’énergie hydraulique, éolienne et géothermique.

En 2020, la consommation annuelle de biomasse est envisagée à hauteur de 16,46 Mtep (tonne équivalent pétrole) pour la chaleur (soit une augmentation de 7,2 Mtep par rapport à 2006) et 1,44 Mtep pour l’électricité.
10000 kW= 1000L de fuel et 2 tonne de granulés Calys

Les ressources en biomasse sont très variées et peuvent être classées en plusieurs catégories, selon leurs origines. D’après l’échelle établie par Hoogwijk et al. la production de biomasse peut être divisée en huit catégories :

  • biomasse produite par le surplus des terres agricoles, non utilisées pour l’alimentation humaine ou animale : cultures énergétiques,
  • biomasse produite par le déboisement (entretien de forêt) ou le nettoyage de terres agricoles,
  • résidus agricoles issus des cultures des céréales, vignes, vergers, oliviers, fruits et légumes, résidus de l’agroalimentaire, …
  • résidus forestiers issus de la sylviculture et de la transformation du bois,
  • résidus agricoles issus de l’élevage (fumier, lisier, litières, fientes, ...),
  • déchets organiques des ménages (fractions fermentescibles des ordures ménagères (FFOM), papiers, cartons, déchets verts, …),
  • biomasse directement utilisée à des fins non alimentaires (bois pour le papier),
  • déchets organiques des déchets industriels banals (papiers, cartons, bois, déchets putrescibles, …).

Les combustibles biomasse

Les ressources biomasse peuvent être classées en plusieurs catégories selon leurs origines. Nous retrouvons des gisements issus de la filière bois (bois bûche, plaquettes forestières, granulés de bois) et des gisements issus de la filière agricole et de l’industrie (Co produits de récoltes, cultures énergétiques,…).

Les combustibles biomasse - RAGT Energie

Coût des énergies

Energie Pouvoir calorifique
(PCI)
Prix TTC au kWh
(15.02.2011)
Entrée chaudière
Prix TTC au kWh
(15.02.2011)
Sortie chaudière
Rendement
Fuel 11,73 kWh / kg  8,55 c€  9,5 c€  90 %
Gaz naturel 15,71 kWh / kg  6,65 c€  7,39 c€  90 %
Bois bûche  3,36 kWh / kg
1 sterre = 1700 kWh
 4,2 c€  5,3 c€  75 %
Plaquettes forestières 22 € / map
1 map = 250 kg / m3
3,36 kWh / kg
 2,62 c€  3,28 c€  80 %
Propane  13,8 kWh / kg  13,17 c€  14,63 c€  90 %
Granulé de bois
 4,60 kWh . kg
(seuil mini marque NF)
 4,34 c€ (200 € / T)  5,11 c€  85 %
Agropellets
domestiques
 4,4 kWh / kg
(seuil mini marque NF)
 3,6 c€ (160 € / T)  4,23 c€  85 %
Agropellets
industriels
 4,1 kWh / kg
(seuil mini marque NF)
 2,7 c€ (110 € / T)  3,37 c€  80 %

Définitions biocombustibles

Granulés de bois

Il s’agit d’un combustible issu du compactage des sous produits de la transformation du bois (comme la sciure ou les copeaux) qui sont affinés, séchés et ensuite compressés pouvant alimenter chaudière, poêle et insert.

Les agro pellets

L’agropellet est un biocombustible granulé issu de différentes biomasses agricoles (paille de céréales, tourteaux d’oléagineux, cultures dédiées,…) pouvant alimenter des chaudières polycombustibles domestiques, collectives, et industrielles.


Les avantages de la biomasse

La biomasse s’inscrit dans une démarche de développement durable, elle concilie les trois piliers qui sont l’économique, le social et l’environnemental.

Avantages de la biomasse

L'aspect économique

Compétitivité de l’énergie

Le prix de revient de la biomasse est très inférieur à celui des combustibles fossiles. Elle permet donc de réduire ses coûts énergétiques. Il s’agit d’une énergie à moindre coût, par exemple en février 2011 le granulé coûtait moitié prix du fuel (granulé bois 4,34 c€ et fuel 8,55 c€)

Stabilité du coût de l’énergie

Contrairement aux prix des produits pétroliers qui sont soumis aux aléas des marchés internationaux, la biomasse a une grande stabilité de prix principalement car elle fait partie d’un marché local.

Développement économique local

La biomasse est une énergie de proximité. Elle permet un système économique local direct, que ce soit au niveau de la collecte, de la transformation, de la distribution et de la consommation. Elle contribue ainsi au maintien des économies rurales.

Indépendance aux énergies fossiles

La biomasse nous permet d’éviter la fluctuation des prix des énergies fossiles

L'aspect social

Création d’emploi
C’est une énergie dont la valorisation est créatrice d’emplois locaux.

L'aspect environnemental

Lutte contre l’effet de serre

Il n’y a pas d’impact sur l’effet de serre : le CO2 rejeté dans l’atmosphère correspond à la quantité de CO2 absorbée par les biomasses pendant leur croissance.

Les avantages de la biomasse

La biomasse : une énergie renouvelable

Si l’on respecte les cycles de renouvellement, par exemple dans le cas du bois si une gestion forestière durable est mise en place (remplacement des arbres au fur et à mesure de l’abattage). Cela permet donc une meilleure gestion des ressources naturelles territoriales et une valorisation des forêts. Avec la biomasse agricole, l’aspect renouvelable est obligatoirement respecté d'autant plus que le cycle annuel des grandes cultures offre une ressource annuelle inépuisable.

Un combustible naturel et écologique

Les cendres issues de la combustion peuvent être la plupart du temps valorisées comme fertilisant et respectent, sauf contre indication, l’arrêté d’épandage du 8 janvier 1998.

La theorie c'est bien! mais en pratique?

en pratique l'énergie permet de transformer les choses soit dans une autre forme d'énergie soit en chaleur ou autre état de la matière.

Nous nous intéressons principalement à la production de chaleur avec un impact minimum et surtout un impact non durable sur nôtre environnement.

tout appareil de chauffage avec comme énergie principale l'électricité est donc mis de côté car cette méthode , en FRANCE, suppose d'utiliser des centrales nucléaires et cela est très discutable puisque que le combustible n'est pas RENOUVELABLE et crée des déchets avec un impact durable. Ailleurs dans le monde le charbon et le gaz sont privilégié pour être transformé en électricité "voir les sites de spécialistes pour plus d'infos".

(si vous êtes arrivés jusque là c'est que vous avez compris l'enjeu énergétique )

les énergies éolienne /solaire/marémotrice sont difficilement utilisable partout et sont a mixer selon l'endroit géographique , elle sont un bon appoint a exploiter.

En revanche chauffer une maison en région ile de france demande une grande quantité d'énergie entre 15 000 et 20 000 KWH par an soit 1500 à 2000 litre de fioul ou une vingtaine de stère de bois buche (c'est un ordre de grandeur cela dépend de nombreux paramètres).

 

si on fait le bilan...

fuel, gaz ... NON (énergie fossile + co2)

 

électricité ...  radiateur Pac(pompe a chaleur) ... NON (énergie non renouvelable+ déchets)

 

solaire (thermique)... OUI contrainte intermittence, de stockage .Il faut du soleil en hiver!!!

 

éolienne et solaire photovoltaïque... OUI contrainte intermittence, de stockage . Il faut du vent/soleil et transformer l'énergie électrique produite en chaleur.

 

Biomasse... OUI stockage peu compliqué disponible quand on en à besoin énergie locale voir très locale selon la région. RENOUVELABLE, seul bémol on ne pourra pas tous passer à la biomasse vu les quantités d'énergie consommées actuellement.

 

CONCLUSION

 

ISOLEZ vos maisons!!

-si vous chauffez au fioul passez au granulés de bois

-si vous chauffez à l’électricité radiateur faites installer un poêle a granulés ou buches

-si vous êtes chauffé au gaz dans un appartement les possibilité sont réduites mais vous pouvez mettre une chaudière performante avec une bonne régulation pour limiter vôtre consommation d'énergie fossile.

 

NOUS SOMMES Là POUR VOUS AIDER LES ETUDES THERMIQUES SONT GRATUITES!!!